CHIRURGIE ORALE

Outre les actes en lien avec l’implantologie et la parodontologie, plusieurs types d’interventions peuvent être réalisés. Sur les recommandations de l’orthodontiste, nous pouvons donc être amenés à procéder à des actes de chirurgie sur la muqueuse tels que les freinectomies labiales et linguales, le cerclage des canines incluses et parfois les greffes gingivales, etc.
L’extraction des dents de sagesse incluses constitue l’acte de chirurgie orale le plus couramment réalisé.

Six bonnes raisons d’extraire les dents de sagesse :

En cas de gène à l’hygiène orale
Souvent inaccessibles au brossage, les dents de sagesse sont rendues plus vulnérables à la carie et aux problèmes gingivaux.
En cas de péricoronarite
C’est une infection fréquente et très douloureuse qui survient sur les dents de sagesse semi-incluses et qui résulte de l’accumulation de débris alimentaires sous la gencive.
En cas de carie
Les dents de sagesse, de par leur emplacement, peuvent être extrêmement difficiles à traiter en cas de carie. De plus, lorsque le nerf est atteint, leur anatomie canalaire complexe rend souvent le traitement de racine irréalisable.
En cas de maladie parodontale
Les dents de sagesse atteintes par la destruction parodontale doivent être généralement  extraites. De plus, leur suppression améliore souvent le pronostic des deuxièmes molaires dont la fonction est importante.
Pour prévenir les malpositions dentaires
L’évolution des troisièmes molaires sur l’arcade peut modifier de façon manifeste l’alignement dentaire et entraîner des malpositions et même des récidives après un traitement orthodontique.
Pour des considérations orthodontiques
Lorsque la présence de dents de sagesse peut entraver le bon déroulement d’un traitement orthodontique, il peut être nécessaire d’envisager leur extraction.

Réalisation : Studio MC Design - © Textes, images et vidéos / Cabinet Dentaire Pluridisciplinaire de Lavaux.