PARODONTOLOGIE

La parodontologie est la branche de la médecine dentaire spécialisée dans le traitement du parodonte, c’est-à-dire les tissus de soutien des dents : gencive et os.
Les maladies parodontales incluent la gingivite et la parodontite. Ce sont de sérieuses infections qui sont liées aux bactéries de la plaque dentaire et qui peuvent entraîner la perte des dents si elles ne sont pas traitées.

Qu’est-ce que la gingivite ?
Lorsque que la plaque dentaire n’est pas correctement nettoyée le long des gencives, une inflammation apparait au bout de quelques jours : c’est la gingivite. Les gencives deviennent alors rougeâtres, gonflées et saignent facilement.

Comment traite-t-on la gingivite ?
La gingivite est réversible. Un simple détartrage avec des conseils d’hygiène adaptés suffisent à la guérir dans la plupart des cas. Cependant, lorsque les gencives sont très gonflées, un traitement chirurgical peut s’avérer nécessaire.

Qu’est-ce que la parodontite ?
On l’appelle aussi « déchaussement » ou « parodontose ». Avec le temps, la gingivite peut se transformer en parodontite. La plaque bactérienne s’accumule sous les gencives et provoque une réaction inflammatoire. Des poches se créent alors entre les racines et les gencives, et l’os de soutien se détruit petit à petit. Ce processus est la plupart du temps indolore et, sans traitement, les dents deviennent mobiles. Le stade final de la parodontite est la perte dentaire.

Paro def

 

La vidéo ci-dessous nous montre que 80% des adultes souffrent de problèmes gingivaux dont certains sont extrêmes. Mauvaise haleine et perte des dents peuvent en être les conséquences. La gingivite se guérit par des séances d’hygiène. Non traitée, elle évolue en parodontite avec la perte progressive de l’os. L’examen révèle des poches de plus de 3mm de profondeur ainsi que des atteintes entre les racines. De la chirurgie est parfois indiquée avec régénération possible de l’os. La parodontite sévère peut être irréversible quand la destruction osseuse est extrême. Des contrôles réguliers sont indispensables pour intercepter les problèmes le plus tôt possible :

 

Quels sont les facteurs de risque ?
La parodontite chronique apparaît principalement avec l’âge. Ainsi, des études scientifiques ont démontré qu’à partir de 40 ans, les personnes perdent plus de dents suite à des problèmes parodontaux que suite à des problèmes liées aux caries.
Cependant, il existe aussi une forme de parodontite dite agressive qui peut se manifester à tout âge, chez les personnes génétiquement susceptibles.
Les autres facteurs de risque incluent principalement le tabagisme, le diabète et le stress. 

Comment traite-t-on la parodontite ?
Le parodontologue effectue d’abord un bilan général dentaire et gingival, ce qui lui permet de poser un diagnostic à la suite duquel un plan de traitement est élaboré. Souvent, celui-ci comprend les étapes suivantes :
Une phase d’assainissement des gencives aves des conseils d’hygiène ainsi que des détartrages en profondeur sous anesthésie locale
L’extraction des dents sans espoir
Dans les cas sévères, une chirurgie parodontale ayant pour but de réduire la profondeur des poches gingivales et de faciliter l’hygiène dentaire
- Dans certains cas, une chirurgie peut permettre de régénérer l’os autour des racines

Comment éviter toute récidive ?
Après un traitement des gencives, il est important de suivre un programme de maintenance parodontale. Des rendez-vous réguliers chez le parodontologue ou chez une hygiéniste expérimentée doivent être envisagés tous les 3 à 6 mois, selon le niveau de risque du patient.

Parodontite et risques sur la santé
Des travaux de recherche ont démontré l’existence d’une association entre la parodontite et certains ennuis médicaux tels que les problèmes cardio-vasculaires et les troubles broncho-pulmonaires. De même, l’augmentation du nombre d’enfants prématurés chez des femmes enceintes atteintes de parodontite a été observée.
Par ailleurs, une étude a montré un effet bénéfique du traitement parodontal sur des patients diabétiques.

Quels sont les autres fonctions du parodontologue ?
Lorsque les gencives se sont rétractées à la suite d’un brossage trop agressif ou parfois après un traitement orthodontique, on parle de récessions gingivales. Ces dernières peuvent induire des sensibilités au chaud et au froid ainsi qu'un préjudice esthétique. Le spécialiste peut alors réaliser une greffe gingivale afin de remédier aux problèmes.

 

Lorsqu’une ou plusieurs dents ont été perdues, le parodontologue, de par sa formation, est le plus à même à placer des implants.

Réalisation : Studio MC Design - © Textes, images et vidéos / Cabinet Dentaire Pluridisciplinaire de Lavaux.